Bienvenue chez moi !

Une formidable aventure !

Viens chez moi, j’habite dans une galerie…
Organiser une exposition chez soi, ouvrir son appartement, organiser des lectures, réfléchir à d’autres initiatives artistiques, facilite le rapprochement des amateurs d’art.

Ouvrir aux amis, aux amis d’amis, aux inconnus amateurs d’art, permet d’instaurer de nouvelles relations entre les artistes, les bisontins, les visiteurs. Cette expérience que j’espère enrichissante pourra nourrir d’autres projets comme le « Printemps de l’Art Contemporain à Besançon »

  • Mon but est de permettre à ces nombreux artistes d’accéder à une petite visibilité et de présenter leur travail. Ce qui change des galeries classiques, c’est l’espace, un lieu culturel différent, plus intimiste et de qualité.
  •  Mon but est de travailler aussi bien avec des artistes inconnus ou presque, qu’avec des valeurs sûres qui ont une reconnaissance critique.
  •  Mon but est de présenter un positionnement clair, lisible dans le temps et surprenant dans l’instant. Cela nécessite une implication individuelle et un engagement personnel.

On ne devient pas galeriste par hasard, c’est un choix de vie nécessitant une bonne connaissance de l’art quelques relations dans le milieu des artistes… Un carnet d’adresses… Une bonne communication, le bouche à oreille fonctionne encore très bien, c’est la meilleure façon de communiquer ! Mais il faut aussi vivre avec son temps et utiliser les réseaux sociaux. Cependant, je suis de la vieille école et les affiches et flyers me paraissent nécessaires.

Finalement, le plus important est de toujours proposer des expositions de grande qualité et d’avoir une envie très forte de présenter un art qu’on a à coeur de défendre.

Gilles DREYDEMY

Exposition en cours

Chers amis,

Suite aux mesures exceptionnelles annoncées, j’ai le regret de vous informer que les expositions prévues sont reportées.

Je ne manquerai pas de vous informer des nouvelles dates d’ouverture des expositions.

Je reste à votre disposition pour toute information.

Gilles Dreydemy


 

Éxpo précédente : « SURBRILLANCE »
Du 18 novembre 2019 au 29 février 2020

LA MAGIE DE NOËL S’EMPARE DE L’APP’ART !

Du 18 novembre 2019 au 29 février 2020, l’App’Art propose pour ces fêtes de fin d’année de réunir un artiste canadien, Stéphane GIMBERT et le Centre International d’Art Verrier de Meisenthal.

Cette nouvelle exposition intitulée « SURBRILLANCE » présentera des œuvres de Stéphane, artiste canadien dont les pièces présentées sont orientées autour du Luminaire…Stéphane cultive un amour inconditionnel pour cet art depuis son plus jeune âge.

Dans le même temps, L’App’Art accueille le Centre International d’Art Verrier de Meisenthal. Ce site verrier vit un étonnant second souffle. S’y croisent ouvriers, artistes, plasticiens et autres designers…
Le Musée du Verre de Meisenthal, doté de l’appellation « Musée de France » incarne la mémoire technique, artistique et sociale du verre et du cristal.

Une belle manière de faire vivre et d’associer le temps de cette exposition le talent de Stéphane GIMBERT et le Patrimoine régional dont les fameuses boules de Noël de Meisenthal sont devenues une marque déposée.

LES ARTISTES

——–
STÉPHANE GIMBERT
Artisan et artiste

Artisan et artiste polyvalent originaire de Québec, Stéphane cultive un amour inconditionnel pour l’art depuis son tout jeune âge. Si son parcours académique s’orientait davantage vers les sciences et la chimie au début, il s’est vite tourné vers des études cinématographiques pour ensuite apprendre l’art de la sculpture.

Animé par une imagination sans borne, il met à profit ses nombreuses idées par la conception d’œuvres alliant de multiples formes d’art. Si ses créations sont empreintes d’une grande sensibilité, elles sont avant tout le résultat d’une recherche incessante d’innovation et d’un désir de faire du caractère changeant et émotif de l’humain le vecteur de son processus créatif. Amoureux de l’art et de tout ce qui en découle, Stéphane apporte avec brio sa précision et son émotivité à la série d’œuvres PARTICULES.

La plus importante réalisation de STÉPHANE GIMBERT associé à CHANTAL KUTSCHER, Architecte, est, à ce jour, la série d’œuvres PARTICULES. La forme organique de ces créations est le résultat d’une intense introspection et d’une quête de sens constante. Œuvre monumentale aux dimensions modulables, elle s’adapte à l’environnement dans lequel elle est disposée. Plus encore, elle l’embellit et l’anoblit en mettant en valeur sa lumière, et en fait l’élément central. L’unicité de chaque exemplaire de la série d’œuvres permet une parfaite cohésion avec l’espace où il est situé.

Si l’œuvre originale se veut une suspension, elle peut également être mise sur pied. C’est un vecteur de lumière, notamment grâce aux multiples réflexions. Selon les angles et les points de vue de celui qui l’observe, elle apparaît toujours sous différentes formes.

——–
CENTRE INTERNATIONAL D’ART VERRIER
Le second souffle

La verrerie de Meisenthal, née en 1704, cesse son activité en 1969.
Rien ne laisse alors penser que son sommeil que l’on présage définitif allait être sérieusement perturbé.

En effet, dès la fin des années 70, la passion et l’engagement d’hommes et de femmes, élu (e)s, salarié (e)s et bénévoles, permettent de conjurer le sort et d’éveiller la belle endormie…

Le CIAV de Meisenthal rallume un premier four de fusion en 1992 dans la friche industrielle.
Cette structure publique a pour but de préserver l’héritage technique de son territoire en organisant des séances de transmission avec des vétérans de l’industrie verrière.

Par ailleurs, le CIAV favorise la rencontre entre ses verriers-interprètes permanents et des créateurs contemporains ( artistes, designers, étudiants en école d’art…) dans le but de revisiter le solfège verrier.
Cette posture permet d’assurer la continuité de la transmission d’un savoir-faire tout en l’inscrivant dans son époque.

Un travail important de médiation, le développement d’une ligne éditoriale (objets en verre diffusés sous la marque déposée Meisenthal-France, dont les fameuses boules de Meisenthal ) des expositions en France et à l’étranger, contribuent à une large diffusion du travail des créateurs et à la promotion d’un métier d’art d’exception.

A Meisenthal, L’histoire n’est pas réinventée mais poursuivie ; en la confrontant aux questionnements de notre époque.

Finalement l’histoire du Site Verrier ne s’est jamais arrêtée. L’histoire continue…tout simplement.

Contact

Gallery L’APP’ART
15 rue Ronchaux
25000 Besançon