Exposition en cours

OLIVIER VERMOT – PEINTRE

Vit et travaille à Besançon. Né en 1968, il est docteur en chirurgie dentaire.

Ce que certains ignoraient jusqu’à présent, c’est qu’Olivier nourrit depuis quelques temps une activité parallèle.
En effet, le soir venu, il devient un artiste accompli. Il peint un univers, son univers…duquel émane une certaine force !
Sa technique s’attache autant aux touches de couleur qu’au trait… et ses toiles restituent une vraie intimité.

Son émotion, il la raconte à sa manière :

« Il est des jours qui ne se ressemblent pas.
Il est des nuits où un je-ne-sais-quoi prend forme.

Ce jour je décidai d’aller acheter une toile, des pinceaux, des tubes de peinture.
Cette nuit, je laissai vagabonder mes pensées sur ce voile blanc…Pour la première fois, curieux, intrigué, volontaire.

Sans bagages, sans code, sans frein, avec pour seule consigne laisser faire, laisser venir, oser le geste, seul compte le moment, un tête-à-tête avec soi-même.
Les formes apparaissent, les couleurs jaillissent, l’âme transpire…trouver les vibrations, rentrer en phase avec ses émotions et raconter…

Paysages intérieurs, plongée en microcosmie, fragments cellulaires dans l’onde de vie, chemins parcourus, essayés, repris, reparcourus, interrompus…il est long le labyrinthe de vie, ombres, images, démons intérieurs, ceux que je vous cache, ceux que vous voyez, ceux que je veux ignorer.

Bleu, espoir, des profondeurs aux cimes, du rêve au repli. Façonner son sillon, être à soi-même. Pour la délivrance ? Il faut toujours payer le prix. Ce prix intérieur, je veux bien le payer.
Noir, blanc, gris… Contraste de vie, volupté, grâce, incertitudes. Rentrer dans le temps, dans la conscience du temps, et cette envie impérieuse de mettre en forme une énergie créatrice. Faire corps avec sa douleur, prendre le risque de l’aimer, prendre le risque de sortir de son eau, prendre le risque… Celui d’être vivant.»

Olivier a ainsi trouvé un équilibre pour concilier ses deux passions !

KIM BOULUKOS – SCULPTRICE

 

Née à New York en 1957, Kim Boulukos vit et travaille à Nice depuis 1992. Elle a étudié la lithographie au State University College of New York à Potsdam, New York, puis la sculpture et l’histoire de l’art à la Georgetown University à Washington, DC où elle a obtenu son baccalauréat ès arts en beaux-arts avec mention très bien pour sa thèse sur l’installation de nuages. 

L’œuvre de Kim Boulukos représentant des chevaux et des antilopes stylisés est apaisante et paisible, tandis que son travail inspiré des chiens est joyeux et ludique. Son travail récent se concentre sur le cycle de la vie dans la nature en représentant artistiquement des nids, des graines ou des tumbleweed. Elle construit ses sculptures en assemblant des éléments plus petits par soudage, tissage ou sculpture et utilise une variété de maté-riaux, notamment des métaux, de l’argile, de la résine, des fibres naturelles, des plumes, des graines et d’autres matières végétales. 

En plus des expositions collectives , Kim Boulukos a eu des expositions personnelles ou à 2 dans des musées en France, en Italie et aux Pays-Bas ainsi que dans des galeries, des parcs, des salles d’exposition et des centres culturels dans plusieurs pays du continent européen et dans sa ville natale de Long Island, New York. Son travail se retrouve dans des collections privées et publiques sur plusieurs continents.