Exposition en cours

 

Du 8 octobre au 20 novembre 2020

Le hasard fait bien les choses

J’aurais voulu être peintre, avoir la liberté du geste, savoir travailler la matière, créer des oeuvres de grandes dimensions comme Hartung, Pollock, Soulages, Kline, Motherwell, Schumacher…, donner une vision de notre espace, de notre environnement, produire des émotions. J’ai toujours aimé parcourir les musées d’art contemporain, m’approcher au plus près des oeuvres, scruter les touches des pinceaux, des racles, des mains des artistes.

Je suis devenu graphiste, directeur artistique, directeur de la communication. Mon outil principal de travail a été mon ordinateur. Un écran, des logiciels. Pas de quoi se salir les mains ni le veston !

Je regarde, je contemple, je cherche, je photographie les graffitis sur les murs, les sols, les portes… cherche les petites et grandes traces qui renvoient à l’abstraction. Je combine le numérique et la matière. Je retravaille les images, recadre, renforce les contrastes pour arriver à ce que je recherche. J’essaye de faire oublier l’origine pour produire une image sortie de son contexte.

Tous ces clichés rendent hommage à ces inconnus qui ont collé, dessiné, graphé sur les murs. Ces traces ont vieilli et le temps a paufiné, amélioré ces lieux photographiés.

Les surperpositions du temps, les épaisseurs collées ou peintes se rapprochent des peintures abstraites que l’on peut admirer.

La différence est due au hasard qui a fait ces surfaces. Pour le peintre c’est sa maîtrise du hasard qui crée l’oeuvre.

L’ARTISTE

——–
JACK DUMONT

est né à Besançon, il est diplomé de l’école des Beaux Arts de Besançon
Il vit à Lyon

.